DÉFINITION

L’Économie sociale et solidaire regroupe une multitude d’acteurs économiques partageant des valeurs communes qui s’engagent concrètement pour la transition écologique et sociale. Leur but commun est de maximiser leur impact positif sur la société.
Actives dans tous les domaines économiques utiles à une société durable, de l’agriculture à la santé en passant par l’industrie et l’habitat, ces entreprises peuvent avoir des formes juridiques variées.
L’ESS représente environ 10% de l'activité économique et de l'emploi en France comme en Suisse.

 

L’ESS, un secteur économique

Malgré une grande diversité d’acteurs et d’activités ainsi que des particularités spécifiques aux territoires dans lesquels elle s’inscrit, l’économie sociale et solidaire peut se définir comme étant un secteur économique :

  • privé
  • à but non lucratif ou à lucrativité limitée 
  • dont la finalité est au service de la collectivité (utilité publique) 
  • intégrant des valeurs, telles que le fonctionnement participatif, le respect de l’environnement, le bien-être social et la diversité, la solidarité, la cohérence et la gestion autonome.

 

Pour une définition plus détaillée

 

L’ESS, inscrite dans un territoire… en interconnexion

Si l’ESS est une économie ancrée sur un territoire donné, elle s’inscrit également dans une dynamique d’échanges et de dialogues entre les nombreuses initiatives qui se développent sur tous les continents depuis de nombreuses années.Les interconnexions à l’échelle régionale, continentale et intercontinentale sont donc nombreuses, comme l’illustre la naissance en 2001 du « Réseau Intercontinental de l'économie sociale et solidaire » (RIPESS), organisation qui regroupe des réseaux nationaux et continentaux d’Amérique du Nord, d’Amérique du Sud, d’Europe, d’Asie et d’Océanie, ainsi que des réseaux sectoriels internationaux.